Dialogue musical interculturel

 Amandine Beyer, violoniste française de renommée internationale, sera en résidence à Bethléem du 6 au 12 janvier 2017. Dans le contexte du projet de la Philharmonie de Palestine, elle donnera des classes de maître et jouera en soliste avec de jeunes musiciens palestiniens – de Jérusalem, Bethléem, Ramallah et de Galilée – accompagnés par un orchestre de 30 musiciens français et palestiniens. En plus d’une large section de cordes (violons, altos, violoncelles), les instruments baroques tels le théorbe, la viole de gambe ou le clavecin rencontreront les instruments arabes traditionnels comme le oud, le buzuk ou le qanoun. Le programme musical offre un dialogue entre la musique baroque occidentale et la musique traditionnelle arabe.

Le premier concert, événement de l’Institut Français, sera donné à l’École Biblique de Jérusalem le mercredi 11 janvier à 19h30.